Qu’est-ce qu’une indemnité pour mission particulière ?

Si vous êtes un professionnel de l’enseignement, vous avez déjà entendu parler de l'indemnité pour Mission Particulière (IMP). En effet, c’est une récompense (rémunération) qu’on donne à un professionnel de l’enseignement pour les missions qu’on lui attribue, hormis ses devoirs en dehors de ses devoirs réglementaires de service. Ces missions comprennent entre autre les tutorats, la coordination ou de développement de certaines activités qui peuvent être culturelles ou non. Les tâches ci-dessus ne font pas partie des obligations réglementaires de l’enseignement. Néanmoins, les enseignants doivent les accomplir. 

Définition d’une indemnité pour mission particulière

Pour être plus exact, l’IMP est une prime attribuée aux professionnels de l’enseignement pour les tâches telles que coordonner la discipline ou assurer le tutorat en dehors de celles qu’oblige l’enseignement en général. Ainsi, l’indemnité pour mission particulière est un supplément financier affectant certains agents d’enseignement. Ce système a été mis à disposition d’une partie du personnel en France pendant l’année 2015.

Avez-vous vu cela : Comment optimiser la performance de son site WordPress ?

Le montant de l’IMP n’est affecté que par les charges de travail qui varient parfois. Hormis cela, la valeur de l’IMP reste inchangée quelque soit le grade et l’échelon. Le nouveau dispositif vient prendre la place des décharges horaires ou des heures supplémentaires. Il faut noter que le montant différenciable par les charges de travail peut être divisé en deux ou en quatre parties, selon le choix du chef service de l’établissement, sous l’accord direct du conseil d’administration.

Fonctionnement d’une indemnité pour mission particulière

Dans le système académique, les agents choisis perçoivent une lettre de mission spécifique. Cette dernière contient tout ce qu’ils doivent savoir pour bien exécuter la mission confiée (les tâches et les conditions nécessaires). C’est en fonction ces critères que le supérieur pourra définir la charge de travail correspondant au montant de l’IMP.

Lire également : Quels sont les différents types d’enveloppes postales et quels sont leurs avantages ?

Les enseignants et les missions sont sélectionnés par le chef d’établissement lui-même. En effet, c’est la personne adéquate, car il connaît les compétences de chaque enseignant et détermine donc les différentes missions correspondantes. Le montant d’indemnisation forfaitaire est aussi de son recours. 

Dans le cadre de l’établissement, il y a juste une légère modification. Toutes les caractéristiques de l’IMP seront d’abord présentées par le chef d’établissement entre le mois de février et juin avant la rentrée scolaire pour avoir l’accord du conseil d’administration. Une fois déterminée, l’enveloppe académique d’IMP est repartie selon les critères du ministère.

Modalités pour bénéficier d’une indemnité pour mission particulière

Les montants forfaitaires d’IMP sont versés par an. Les sommes sont de 312.50 euros, 625 euros, 1 250 euros, 2 500 euros et 3 750 euros. Comme dit précédemment, les montants correspondent à un niveau de charge de travail et de la mission attribuée. L’indemnité pour mission particulière est fonctionnelle, car son taux ne varie pas pour profiter aux bénéficiaires. Une fois les missions accomplies au cours de l’année scolaire, le versement du montant se fera durant le mois de novembre à peu près.

Différentes missions d’IMP.

Les missions que l’on peut confier dans le cadre d’une indemnité pour missions particulières sont énoncées dans l’article 6 du Décret n°2015-475 de la date du 27 avril de l’année 2015. 

Coordination des activités en général 

Coordonner la discipline comprend plusieurs missions. On a donc l'animation du travail pédagogique, la mise en place de projets disciplinaires, la coordination de tous les matériels et équipements dans la catégorie de la discipline et la participation à l’organisation des réunions d’enseignements (sur doodle). Le taux annuel correspondant est de 1 250 Euros. Néanmoins, en fonction de la charge de travail, il est possible de prendre un taux réduit de 625 Euros ou un taux supérieur de 2 500 Euros.

Coordination des activités physiques 

Le coordinateur des activités sportives, culturelles et artistiques doit s’assurer de l'organisation de toutes ces activités au sein de l’établissement, y compris l’élaboration du planning et la gestion des équipements nécessaires à leur mise en place. Son taux annuel est de 1 250 euros. Le montant grimpe à 2 500 Euros au cas où l’établissement concernée a un nombre de professeurs d’EPS à temps plein supérieur à quatre.

Coordination du travail éducatif et pédagogique 

Cette mission consiste à assurer la gestion du cycle enseignement à travers l’identification, la promotion et l’assistance dans tous les projets pédagogiques. Il faut aussi faire la remise à niveau de tout le personnel enseignant. Le taux d’IMP pour cette catégorie est de 1 250 Euros. Elle peut parfois atteindre un montant de 3 750 Euros.